Cliquez pour en savoir
Mai 2017

Julien Lefebvre - Le nouveau Chef de Cordeillan-Bages

Julien Lefebvre

Julien Lefebvre

Julien Lefebvre tire son credo d’une enfance normande au contact des artisans de la famille amoureuse d’un terroir gourmand. Formé par Frédéric Anton au Pré Catelan, il poursuit son parcours d’excellence auprès de Mathieu Pacaud pour les restaurants parisiens Hexagone, Histoire(s) et la reprise du Divellec.

À 35 ans, il devient le nouveau chef exécutif de Cordeillan-Bages, en charge du restaurant gastronomique et du Café Lavinal situé dans le village de Bages.

Très attaché à la valorisation du travail des producteurs, il est allé à leur rencontre, découvrant leurs merveilles (caviar d’Aquitaine, asperge blanche, fraise et escargot de Saint-Laurent-Médoc, huître du bassin d’Arcachon) pour ciseler la carte du restaurant gastronomique : coquillages marinières, crème foisonnée aux choux fleurs, soufflé contemporain aux praires et curry, riz vénéré au marc de raisin ; turbot confit, gibelotte de petit pois, décoction de coriandre, barbillon en tempura et béarnaise ou ris de veau braisé en croûte de sarrasin soufflé, mousseline de topinambour et jus gras au parfum de bourbon pointu.

Une nouvelle carte à découvrir sans attendre.

Cliquez pour en savoir
Avril 2017

If 6 was 9…

"If 6 was 9"...
Easy Rider - Jimi Hendrix

Le millésime 2016 a connu des conditions météorologiques particulières : un début d’hiver sec et doux, un premier semestre de l’année très arrosé suivi d’un printemps humide et frais et d’un été sec et chaud.

Une année contrastée et troublée

De janvier à mars, la pluie tombe abondamment et les températures restent douces par rapport à la moyenne des dernières années. Ce contexte gorge les sols en eau et favorise un développement relativement précoce des bourgeons. Avec un mois d’avril et un mois de mai frais et humides, la vigne échappe aux gels mais requiert une attention particulière pour éviter le développement du mildiou, constaté sur les parcelles les plus sensibles. Le mois de juin s’ouvre sur une première quinzaine sèche et chaude, permettant la floraison des vignes. Quelques précipitations sont constatées fin juin, puis les températures estivales s’installent. L’ensoleillement sera important pendant toute la saison. Si les pics de chaleur permettent d’éviter le développement d’arômes végétaux, des premiers signes de sécheresse sont à craindre en août. Ils sont toutefois évités grâce à une bonne réserve en eau des sous-sols argileux du vignoble.

Une qualité garantie par l’été indien

Début septembre, les pluies arrivent au bon moment pour relancer une maturation un peu tardive, pour autant douce et qualitative. Les conditions climatiques d’arrière-saison favorisent une maturité complète et un état sanitaire stable et parfait, avec des nuits fraîches et des journées plus douces. Les vendanges démarrent le 28 septembre avec une récolte de raisin extrêmement sains et qualitatifs.

Un millésime généreux et prometteur

Comme en 2009, les vendanges se terminent le 12 octobre et il est également particulièrement prometteur : naturellement concentrées, les baies sont de petite taille, leur jus est d’une bonne acidité et elles affichent un niveau de tannins jamais atteint jusqu’alors. Son profil se dessine alors et se caractérise par une couleur intense, des arômes très nets de fruits, une acidité présente et des tanins très puissants mais veloutés. Un grand millésime, de plaisir et d’élégance.

Cliquez pour en savoir
31 Mars 2017

La famille Cazes fait l’acquisition du Château Haut-Batailley

Château Haut-Batailley

La famille Cazes, propriétaire du Château Lynch-Bages, fait l’acquisition du Château Haut Batailley, Grand Cru Classé 1855 à Pauillac, auprès de la famille Des Brest - Borie.
Une transmission entre deux familles très solidement ancrées dans le paysage médocain et pauillacais depuis plusieurs générations.

Le Château Haut-Batailley, propriété de Madame Des Brest - Borie et de sa famille depuis les années 1930, était jusqu’à présent exploité en fermage par son neveu, François-Xavier Borie.

“ Nous sommes heureux que cette transmission puisse se faire avec la famille Cazes, qui aura à cœur de poursuivre le travail entrepris sur la propriété. Nous sommes persuadés que l’identité et la qualité de ses vins seront pérennisés.” explique François-Xavier Borie.

Le vignoble de Château Haut-Batailley est composé aujourd’hui d’une quarantaine d’hectares, dont 22 hectares sont déjà plantés. L’encépagement de la propriété est composé de 70 % de Cabernet Sauvignon, 25 % de Merlot et 5 % de Cabernet Franc. L’âge moyen des vignes est de 35 ans.

La propriété dispose par ailleurs d’installations techniques récemment rénovées.

“Château Haut-Batailley est une belle propriété dont nous avons toujours apprécié les vins. Nous sommes sensibles au fait que cette transmission d’un Grand Cru Classé puisse se faire aujourd’hui entre deux familles qui entretiennent depuis toujours des relations amicales. Cette acquisition renforce notre ancrage à Pauillac, mais s’inscrit dans un projet distinct de Lynch-Bages . Château Haut-Batailley conservera son intégrité et bénéficiera d’une équipe technique dédiée. La propriété sera gérée de manière indépendante. ” précise Jean-Charles Cazes, Directeur Général du groupe familial.

La transaction a été opérée grâce au concours de la Banque Rothschild.

Cliquez pour en savoir
17 février 2017

Silence, ça tourne à Lynch-Bages !


Stephen Bolger, Yin Zheng,Juliette Binoche, Xu Zheng

Si le 3 janvier dernier devait avoir un synopsis, il évoquerait du jeu, du partage et une belle ambiance. Le temps d’une journée, le vignoble Lynch-Bages, les chais de VINIV et la salle des vendanges ont été les plateaux grandeur nature de l’émission de divertissement chinoise Lost in Food.

A décor inhabituel, casting exceptionnel : en tant qu’ambassadrice de la culture française, Juliette Binoche donnait la réplique à Yin Zheng et Xu Zheng, acteurs très célèbres en Chine.

La famille Cazes, Stephen Bolger (CEO de VINIV) et les équipes techniques se sont également prêtés au jeu de la caméra. Comédiens amateurs mais non moins émérites, ils ont accompagné les trois célébrités dans une série de défis pointus autour du vin. Sur les consignes de Juliette Binoche, Xu Zhen et Yin Zheng se sont donc mesurés à l’exercice précis de l’assemblage, au travail technique de la taille de la vigne et à l’amusante épreuve de la prononciation des noms de cépages.

La journée s’est achevée sur un savoureux clap de fin. Premiers et seconds rôles ont partagé un repas convivial, à la découverte du patrimoine bordelais. Ils ont ainsi pu déguster un agneau de Pauillac à la broche préparé par Yves Bruneau, accompagné d’un jéroboam de Lynch-Bages 2008 et de flacons d’Ormes de Pez. De quoi clore une rencontre originale entre savoir-faire à la française et culture chinoise.

L’émission Lost in Food « made in Lynch-Bages » a été diffusée le 18 février sur Zhejiang TV, l’une des plus importantes chaînes de l’Empire du Milieu.

L'album photo du tournage

Cliquez pour en savoir
27 février 2017

Un nouveau visage à Cordeillan-Bages

Julien Lefebvre

Cordeillan-Bages accueille un nouveau chef : Julien Lefebvre.

Respect du terroir et goût du challenge le guident aux commandes des fourneaux.

Julien Lefebvre est chef exécutif à Cordeillan-Bages et directeur de la restauration du groupe Famille JM. Cazes dont il gère notamment la carte du Café Lavinal dans le village de Bages, à quelques pas de notre maison.

Agé de 35 ans, originaire de Lisieux en Normandie, il a été formé par Frédéric Anton au Pré Catelan*** puis il a rejoint Mathieu Pacaud à Histoires**, Hexagone* et Le Divellec* comme chef exécutif.

Julien Lefebvre trouve son inspiration dans le plaisir du produit et la recherche de saveurs raffinées.

Ouverture du restaurant gastronomique : samedi 15 avril.

Réservations au 05 56 59 24 24

 

Cliquez pour en savoir
23 Janvier 2017

Château Cordeillan-Bages finaliste de la 1ère édition du "Tour des Cartes"

Cyrille Raymond, Philippe Faure-Brac, Rodolphe Wartel, Céline de Labrousse, Arnaud Le Saux

A l’occasion du "Tour des Cartes", le premier concours national de la meilleure carte de vin en France, organisé par le magazine "Terre de Vins", Château Cordeillan-Bages a participé à la cérémonie de gala au restaurant La Maison Blanche, avenue Montaigne à Paris.

10 000 cartes issues de la France entière, 100 ambassadeurs sélectionnés, 6 catégories

En lançant cette première édition, le magazine "Terre de vins" a souhaité faire reconnaître et valoriser le repas gastronomique des français, inscrit depuis 2010 au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Pour cet événement unique, des milliers de cartes venues de toute la France ont été récoltées et analysées par les professionnels du magazine selon 6 catégories : bars à vins, restaurants traditionnels, brasseries - bistrots - restaurants bistronomiques, restaurants gastronomiques, restaurants gastronomiques étoilés et palace, et restaurants de chaînes et de groupes.

Un jury présidé par Gérard Basset, Meilleur Sommelier du Monde 2010.

Présidé par Gérard Basset, Meilleur Sommelier du Monde 2010 le jury, composé d'experts a analysé plus de 10 000 cartes selon des critères bien définis (représentativité, originalité, lisibilité, convivialité, prix/qualité). Parmi elles, seulement 100 ont été retenues puis jugées et réparties dans les 6 catégories du concours.

Des Pyrénées à l’Alsace, de la Lozère à Paris, nos journalistes ont réalisé un véritable Tour de France pour dénicher les meilleures cartes qui valent le détour : celles qui vous feront voyager, celles qui vous feront découvrir le meilleur des appellations et des vignerons, celles qui vous enthousiasmeront à prix doux. ", développe la rédaction de Terre de vins.

Une table moderne dans une belle chartreuse du XVIIème siècle au cœur des vignes.

Fière de figurer parmi les 18 finalistes de sa catégorie, toute l’équipe de Château Cordeillan-Bages se réjouit de vous faire partager son art de vivre le vin. Après deux chefs deux étoiles qui ont successivement façonné le visage de la maison, nous sommes heureux d'accueillir prochainement un jeune chef talentueux qui aura à cœur d’exprimer sa vision d’un dialogue inventif entre haute gastronomie et grands vins.

Nos sincères félicitations à Arnaud Le Saux, Chef Sommelier de Château Cordeillan-Bages.

Découvrez les grands gagnants du concours…

Cliquez pour en savoir
20 décembre 2016

L’Ostal Cazes : et maintenant l’huile d’olive

Depuis le mois d’octobre 2016, Delphine Glangetas a pris la direction du Domaine L’Ostal Cazes à La Livinière (Languedoc). L’occasion d’évoquer l’actualité de la maison sur le terroir du "Petit Causse", au pied de la Montagne Noire, alors que l’équipe est en pleine campagne d’olives.

4 000 oliviers, sur 25 ha. En cette période automnale, c’est l’huile d’olive de L’Ostal Cazes qui occupe l’équipe du Domaine. Une première pour sa nouvelle directrice Delphine Glangetas.

"Nous sommes dans les starting blocks pour la récolte et en discussions avec les moulins qui sont particulièrement demandeurs."

Lire le portrait de Delphine Glangetas

L’oliveraie, c’est une partie des nouvelles responsabilités de Delphine Glangetas, avec aussi bien sûr les 60 ha de vignes, l’élaboration des vins, le négoce et, au quotidien, le management de l’équipe.

Il y a David Lignon, chef de culture depuis 12 ans à la propriété, tant dans la vigne que dans l’oliveraie. Avec Paul Dessandier, Julien Bellido, Pascal Sablairolles et Ludovic Couzinet, l’équipe est très polyvalente et attachée à révéler la richesse et la puissance de ce grand terroir du Languedoc.

Grand Vin et accueil des visiteurs

Tout le savoir-faire, conjugué à un équipement moderne et performant, s’exprime dans l’élaboration du Grand Vin de L’Ostal Cazes (AOC Minervois La Livinière). Cette année, l’équipe est renforcée par Alexis, apprenti en alternance de Bordeaux Sciences Agro. "Il est en contrat pour 3 ans et sera, dans quelques mois, quasiment à temps plein sur le Domaine pour parfaire ses compétences au contact de l’équipe", précise Delphine Glangetas.

Le Domaine L’Ostal Cazes s’étire le long du piémont de la Montagne Noire. A mi-chemin entre la cité médiévale de Carcassonne et le vieux port romain de Narbonne, il est devenu au fil des ans une escale appréciée des visiteurs pendant la saison estivale. Rachel Pacquelet les accueille pour partager l’histoire, le savoir-faire et la découverte du terroir. Rachel participe par ailleurs au développement du négoce en local.

En savoir plus sur le Domaine L'Ostal Cazes

Cliquez pour en savoir
2 décembre 2016

Lynch-Bages lance son projet de rénovation

L'architecte Chien Chung Pei entouré par la famille Cazes et un groupe de journalistes

Propriété de la famille Cazes depuis 1939, le Château Lynch-Bages, Grand Cru Classé à Pauillac, ouvrira début 2017 un nouveau chapitre de son histoire, avec la rénovation de ses installations techniques. Un projet confié à l’architecte américain Chien Chung Pei.

La genèse du projet

"Depuis plusieurs années, nous avons entrepris avec l’équipe technique de Lynch-Bages un travail de fond sur la connaissance de notre vignoble : étude des terroirs, sélection massale, analyse parcellaire… Aujourd’hui, le projet de rénovation des bâtiments techniques de la propriété en est la suite logique." _ Jean-Charles Cazes

Les améliorations techniques de ces nouvelles installations s’articulent autour de trois axes : la réception de la vendange, avec un grand espace dédié ; le cuvier, permettant des vinifications parcellaires plus précises, dans 80 cuves en inox, et enfin un grand chai, pouvant accueillir deux millésimes en même temps, et ainsi augmenter la durée d’élevage du vin. Les travaux devraient durer 2 ans et demi.

Des innovations donc, mais dans la continuité de l’histoire de Lynch-Bages. Le principe gravitaire est conservé dans les nouvelles installations, comme un clin d’œil au cuvier historique de la propriété, datant du XIXe siècle et conçu par Skawinski, qui trouvera toute sa place au milieu des futures installations.

Le choix de Chien Chung Pei

"La collaboration avec Chien Chung Pei s’est imposée comme une évidence. D’abord par les liens qu’il entretient avec ma famille depuis de nombreuses années : il a rencontré mon père pour la première fois en 1986 lorsqu’il travaillait avec le sien (Ieoh Ming Pei) sur le projet de la Pyramide du Louvre à Paris. J’aime l’idée de transmission à la fois dans son histoire, et dans la nôtre. Il partage aussi notre philosophie d’ouverture au monde, par sa double-culture et sa parfaite connaissance de notre pays. C’est également un passionné de vin, qui comprend les enjeux techniques et fonctionnels que représente un tel projet pour notre propriété." _ Jean-Charles Cazes

Chien Chung Pei est connu pour ses nombreuses réalisations à travers le monde (Chine, Hong Kong, Etats-Unis, Brésil, Mexique, Emirats Arabes Unis…) et notamment la Bibliothèque d’Etat de Guanajuato à León au Mexique, le Parc du Musée des Arts Islamiques à Doha, ou encore le Musée des Six Dynasties en Chine.

Il travaillera sur ce projet avec l’Atelier BPM, retenu pour la maîtrise d’œuvre locale, agence qui a déjà réalisé de nombreux projets viticoles dans la région bordelaise.

Un geste architectural fort

La lumière et la transparence sont deux visions fortes qui guident le travail des architectes sur ce projet.

"Si notre choix s’est porté sur Chien Chung Pei, c’est aussi car nous avons été séduits par son style architectural épuré, avec ses lignes contemporaines et une réelle sobriété dans la forme." _ Jean-Charles Cazes

Mais au-delà de ce geste architectural, il y a une volonté affirmée : un bâtiment fonctionnel, au service du vin et de son élaboration.

Cliquez pour en savoir
13 décembre 2016

Visites et rendez-vous inédits en 2017

Les visites autour de Bordeaux en 2017

A compter du 1er janvier 2017 et pendant la rénovation des installations techniques à Lynch-Bages, de nouvelles activités et visites seront proposées aux visiteurs.

En attendant les nouvelles installations au cœur du village de Bages, direction Saint-Estèphe pour visiter le Château Ormes de Pez. L'occasion de découvrir cette propriété qui appartient au paysage viticole du Médoc depuis le 18e siècle et dont la récente histoire est intimement liée à Château Lynch-Bages.

Ici comme à Pauillac, la famille Cazes a développé l'accueil, transformant l'élégante demeure en une charmante maison d'hôtes. Des fenêtres des chambres qui donnent sur le parc, on peut distinguer un étonnant noyer couché sur l’herbe et pourtant toujours en vie. Comme une revanche aux ormes disparus qui ont donné le nom à ce lieu, l’arbre centenaire a résisté à la tempête de la fin du siècle dernier. Il vit à l’horizontale au pays des verticales. La demeure prolongée de murettes en pierres épousant les dépendances et les chais, se confond avec les 40 hectares de vignes que compte le domaine. Aux Ormes de Pez, chacune des saisons renvoie à une palette de couleur. Toutes les conditions semblent réunies pour élaborer un grand vin mais aussi pour passer un séjour de charme.

En 2017, des visites du Château Ormes de Pez seront proposées aux particuliers et aux professionnels.

Animations inédites autour de Bages

Au village de Bages, le Cercle Lynch-Bages alternera toute l'année cours de dégustations, dégustations "Premium", réunions et séminaires.

A partir du mois d'avril, Château Cordeillan-Bages proposera animations, wine tours et interventions inédites autour du vin… A suivre.

Rendez-vous en janvier.

Cliquez pour en savoir
2 octobre 2016

« 2016 : vers un millésime de garde »

 

Le 30 septembre 2016, Nicolas Labenne, directeur technique du Château Lynch-Bages, évoquait le millésime 2016 dans les parcelles qui bordent le Château Cordeillan-Bages.

Nicolas Labenne, directeur technique de Château Lynch-Bages :

"Ce millésime 2016 est assez solaire, avec de très belles conditions du 15 juin au 15 septembre. L'ensoleillement, les conditions sèches conviennent bien à la vigne. L'orage, aux alentours du 15 septembre, a permis de finir la maturité des tannins et le trajet de sève.

On est ici sur des sols de Graves, très propices au Cabernet-Sauvignon qui est l'encépagement majoritaire cette année. On a l’espoir d'un assemblage avec des tannins de belle maturité, de beaux équilibres entre l'alcool et l'acidité.

Les vendanges des Merlot laissent présager d'un millésime de garde, qui révèlera son potentiel dans le futur. Ce sera au tour des Cabernet-Sauvignon, aux alentours du 10 octobre."

 

Le vin du Château Cordeillan-Bages, cultivé et vinifié par l'équipe du Château Lynch-Bages, sont puissants et racés. Ils affirment leur élégance et leur complexité au fil des ans. On le trouve chez de nombreux cavistes passionnés et, bien sûr, à la carte du restaurant gastronomique du Château Cordeillan-Bages.

 

Pages