Cliquez pour en savoir
1 février 2016

Des maitres tailleurs italiens à Lynch-Bages

Du 18 au 22 janvier 2016, Massimo Giudici et Tommaso Martignon, maîtres tailleurs de la société italienne Simonit&Sirch sont intervenus auprès des équipes de Château Lynch-Bages. L’objectif : préparer la période hivernale.

Dans le vignoble de Lynch-Bages, l’heure est à la taille de la vigne. Un long travail, précis et minutieux, qui s’étale sur 3 à 4 mois et a commencé le 19 novembre dernier.

Cette année, le directeur technique Nicolas Labenne a fait appel à la société Simonit&Sirch. Ainsi, Massimo et Tommaso interviennent régulièrement auprès des vignerons, pour des formations et un suivi personnalisé de chacun.

Pourquoi des tailleurs italiens "à la baguette" ? "Ils sont spécialistes de la taille Guyot-Poussard, explique Nicolas Labenne. Ce système de taille est basé sur le respect des trajets de sève de la vigne. Il permet de préserver la longévité du vignoble, en limitant par exemple l’apparition de maladies du bois telles que l’Esca."

Ainsi, il s’agit ici de réfléchir la taille pour pérenniser la vigne : éviter les conséquences d’une plaie de taille, la formation de cônes de dessèchement, les phénomènes d’abandon, etc. Taille à deux porteurs et une baguette, cette technique alternative demande aux équipes du Château un sens aigu de l’observation, pour adapter la taille à la vigueur de chaque cep. Les maîtres tailleurs Massimo et Tommaso accompagneront chacun jusqu’à l’embourgeonnement.

Cliquez pour en savoir
28 Novembre 2015

Jean-Charles Cazes anime une Masterclass Decanter

 

40 ans magazine Decanter

Jean-Charles Cazes anime une Masterclass Decanter à Shanghai. 

Invités par le célèbre magazine Decanter à Shanghai, les amateurs de Bordeaux ont investi l’hôtel Ritz-Carlton de Pudong le 28 novembre 2015 pour déguster quelques millésimes de Château Lynch-Bages et Château Ormes de Pez. Après une présentation générale des vins des Domaines Jean-Michel Cazes, Jean-Charles Cazes s’est attardé sur Château Ormes de Pez. Il a invité les passionnés présents à reconnaître la maturité exceptionnelle du Cabernet Sauvignon, le comparant au 2005, qui « a montré des niveaux similaires d’acidité mais moins de tanins et un peu moins d’alcool. »

Après cette introduction, l’auditoire s’est dirigé vers Pauillac, « royaume du Cabernet Sauvignon ». Jean-Charles Cazes est revenu sur l’histoire de la ville et de ses vignobles, notamment le rôle de Michel Lynch en tant que maire pendant la Révolution française.

« Le millésime 2000 est l’un des plus grands de Lynch-Bages. Il a atteint un équilibre parfait, et se bonifie encore en bouteille »

Les millésimes 2000, 2005, 2009 et 2010 de Château Lynch-Bages ont été dégustés et détaillés. Le public a ainsi apprécié un « 2005 parfaitement équilibré, marqué par la fraîcheur, la vivacité et l’acidité et un alcool bien intégré », puis des millésimes 2009 et 2010 très différents en bouche mais d’une puissance comparable.

Lynch-Bages, acteur d’opéra ?

Pendant sa présentation, Jean-Charles Cazes a glissé une diapositive surprise. Pour la petite histoire, Lynch-Bages est connu en Chine sous le nom de « Lan Chi Pat », vocable qui se trouve être le patronyme d’un célèbre acteur d’opéra cantonais du XXe siècle. Une sympathique association phonétique !

Millésime 2015 Recrutement

Merci au magazine Decanter et aux passionnés de Bordeaux à Shanghai pour leur participation à cette Masterclass mémorable !

 

Cliquez pour en savoir
Novembre 2015

En stage à Lynch-Bages

Angélique, Zoé, Carlo et Alexis. Pour une durée de six mois ou trois ans, pour s’immerger dans la vie d’un grand cru ou réaliser des innovations pointues, en provenance d’autres régions françaises, d’Italie ou de Chine, ils sont actuellement en stage à Château Lynch-Bages au sein de l’équipe technique de Nicolas Labenne. Points de vue croisés.

En stage à Lynch-Bages

Angélique l’auvergnate et Carlo, l’italien originaire de Taurasi près de Naples, sont tous deux étudiants à l’ISVV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin) de Bordeaux, où ils préparent le diplôme national d’œnologie (DNO). Arrivés en juin 2015 à Château Lynch-Bages, ils ont d’abord participé à la viticulture jusqu’en août avant, jusqu’à décembre, d’être au cœur de leur futur métier : l’œnologie.

Etudiant en BTS à l'Ecole de Viticulture et d'Œnologie (EVO) La Tour Blanche à Bommes (33), Alexis est quant à lui intégré à l’équipe pendant trois ans, en alternance. Avec un crédo : la viticulture de précision, et notamment la géolocalisation (lire l’article « Fertilisation géolocalisée : une variante de la viticulture de précision »).

Quand à Zoé, elle vient de la NorthWest A&F University (A&F pour Agriculture and Forestry), établissement réputé de la province du Xian en Chine, pour un stage d’immersion dans un vignoble français.

 

De l’importance du choix du thème

« Le choix du thème de stage est très important, explique Nicolas Labenne. Il est choisi au départ, de concert avec les étudiants, leur professeur tuteur et nous ; en fonction de nos problématiques techniques, des idées d’innovation, des programmes de l’école bien sûr et des moyens nécessaires pour leur mise en œuvre. »

Carlo a choisi de se consacrer à la vinification des blancs, autour de deux problématiques : d’une part, l’étude de l’influence de la turbidité* sur la typicité aromatique. D’autre part, l’influence de la température de fermentation en barrique. Angélique étudie la potentialité d’une souche de levure indigène.

Pour les blancs, sujet de Carlo, les objectifs du maître de stage sont clairs : améliorer l’expression aromatique et lutter contre le vieillissement prématuré en bouteille. Pour les rouges, et plus précisément le cabernet-sauvignon, l’objectif est de donner plus de typicité, de caractère local. Pour ce dernier thème de recherche mené par Angélique, l’équipe technique a ainsi créé des réplicas, avec des petites cuves inox à Lynch-Bages et Château Ormes de Pez. « L’ISVV fournit par ailleurs un support analytique, avec le soutien des professeurs », apprécie le directeur technique.

* ou la teneur d'un fluide en matières qui le troublent et sa capacité à diffuser ou absorber la lumière incidente.

 

Restitution du travail à l’équipe

À Lynch-Bages, les stagiaires sont intégrés à l’équipe, dans toutes les phases du travail. « Ils sont aussi en contact avec les prises de décision », ajoute Nicolas, pour qui les missions confiées aux stagiaires « doivent nous permettre d’avancer. »

En fin de stage, les étudiants rédigent un mémoire et détaillent leur expérimentation lors d’une soutenance. Si Nicolas Labenne est membre de ces jurys – « mais pas de nos stagiaires », précise-t-il, la soutenance du mémoire n’est pas la dernière étape. « Je leur demande systématiquement de revenir nous voir et de présenter leur mémoire, comme ils le font pour obtenir leur diplôme, à toute l’équipe qui les a accueillis. Un moment toujours convivial et instructif ! »

Angélique, Zoé, Carlo, Alexis… et avant eux le champenois Geoffrey et la danoise Lisa. Le millésime 2015 des stagiaires de Lynch-Bages est des plus prometteurs. L’équipe technique de Nicolas Labenne accueillera l’année prochaine, comme tous les ans, quatre à six nouveaux passionnés pour, ensemble, évoluer. 

 

Ce qu’ils pensent de leur stage

Alexis : "Fils de viticulteur et passionné depuis mon plus jeune âge,
j'ai appris que chaque Grand Vin est à l'origine du travail mené par une famille.
Et c'est aujourd'hui au Château Lynch Bages que je retrouve cet esprit familial qui me semble important dans mon métier."

 

 

Angélique :"Je suis heureuse d'avoir choisi le Château Lynch-Bages pour mon stage
car j’apprends à faire du grand vin avec une équipe formidable possédant le savoir-faire
et le sens pédagogique nécessaire pour se sentir bien quotidiennement."

 

 

Zoé : « How to express my feeling about Château Lynch-Bages?
I have to say, everytime when I stand on the road with trees which is in
front of the chateau, it's breezing, the words in my mind are: "sans toi les émotions
d'aujourd'hui ne seraient que la peau morte des émotions d'autrefois
."
My experience here is absolutely unforgettable and amazing! »* En référence au film Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain - Voir la scène ci-dessous

Carlo : "Cette expérience me permet d'avoir une vision complète du processus
de production et de bien comprendre la philosophie et le style de ce grand Pauillac.
Grâce à la disponibilité de l'équipe technique, à leurs conseils et explications, j'ai pu
bien comprendre tout le travail qu'il y a derrière une grande bouteille et tout ça dans une
ambiance amicale et de grande ouverture d'esprit. Je ne pouvais pas souhaiter mieux!"

Cliquez pour en savoir
Novembre 2015

Lynch-Bages : le millésime 2015 en dates et en chiffres

Millésime 2015 équipe

Réserves hydriques dans la norme, maturité rare des Merlots… Du bourgeon à la cuve, les chiffres du millésime 2015 de Château Lynch-Bages.

 

Millésime 2015 météo

354 mm de précipitations

Les précipitations enregistrées entre novembre 2014 et février 2015 sont dans la normale trentenaire (364 mm). L’hiver a permis de reconstituer les réserves hydriques du sol. Les mois de mai, juin et juillet, historiquement chauds et secs en Gironde, ont amenuisé progressivement ces réserves, avec un arrêt de croissance végétatif relativement précoce pour la vigne. 

 

Millésime 2015 Débourrement

18 mars : premiers bourgeons

Le débourrement des premiers Cabernet Sauvignon a débuté mi-mars à Lynch-Bages. C’est légèrement précoce. Mais le débourrement, homogène, s’est déroulé dans de bonnes conditions climatiques, assurant à la vigne un développement végétatif prospère.

 

Millésime 2015 Floraison

23 mai : première fleur observée dans le vignoble

La floraison a débuté fin mai. Quant à la véraison, elle s’est déroulée à partir du 21 juillet, soit avec 4 à 5 jours d’avance sur 2014.

 

Millésime 2015 Vendanges

9 septembre : début des vendanges

Les vendanges ont débuté avec les blancs (Muscadelle). Pour les rouges, c’était le 17 septembre avec les Merlots (environ 10 hectares).

 

Millésime 2015 Maturité

13,5 % en alcool potentiel : les Merlots au naturel

13,5 % en alcool potentiel dans les quatre premières cuves de Merlot, remplies les 17 et 18 septembre par deux équipes de cinquante personnes... Une maturité exceptionnelle.

 

Millésime 2015 Rendements

2015 : une production équilibrée

Des rendements satisfaisants sur les vieux Merlot, conséquence d’une bonne floraison et des Cabernet Sauvignon d'une production très équilibrée entre la richesse des pellicules et le volume de jus des baies, profitant au mieux de la belle 2eme décade de septembre.

 

Millésime 2015 Recrutement

Bonus : 2 apollons de retour en 2016

Ils ont promis de revenir… et vous ? 

 

Crédits :

Merci aux photographes Rodolphe Escher et Oddur Thorisson.

 

Cliquez pour en savoir
Janvier 2016

Lynch-Bages & Cie remporte la compétition internationale "Global Best of Wine Tourism 2016"

Après son "Best Of d’Or" obtenu en octobre à Bordeaux dans la catégorie "Services Oenotouristiques", Lynch-Bages & Cie, a été sacré Global Best Of Wine Tourism 2016 le 12 novembre 2015.

Ce prix, qui vient récompenser l’excellence de ses prestations d’accueil conjuguant la vigne, l’histoire, la culture et l’art de vivre, a été remis par un jury composé des principaux acteurs économiques culturels des Capitales des Grands Vignobles (Great Wine Capitals), réseau de 8 grandes métropoles possédant un vignoble de renommée internationale : Bilbao/Rioja (Espagne), Bordeaux (France), Cape Town (Afrique du Sud), Mayence/Rheinhessen (Allemagne), Mendoza (Argentine), Porto (Portugal), San Francisco/Napa Valley (USA) et Valparaíso/Vallée de Casablanca (Chili).

50 candidats, déjà titulaires d’un "Best Of" reçu dans leur pays (sur 386 dossiers initialement déposés), étaient en lice pour cette remise de prix des « International Best Of Wine Tourism 2016 ». 

Une expérience unique en bordelais

L’œnotourisme à Lynch-Bages, c’est une tradition, amorcée par Jean-Michel Cazes dès les années 1970 puis perpétuée par son fils Jean-Charles dans les années 2000.
Depuis 2010, l’ensemble des activités "Lynch-Bages & Cie" est dirigé par Céline de Labrousse. " Lynch-Bages & Cie" réunit le Château Cordeillan-Bages, hôtel**** et restaurant gastronomique dirigé par le chef Jean-Luc Rocha (MOF, deux étoiles Michelin), le Café Lavinal et les boutiques et les commerces du village de Bages. La structure gère également les visites du château Lynch-Bages, les expositions d’artistes contemporains présentées chaque été, des cours de dégustation. Sans oublier la société VINIV, qui dispose de ses propres chais dans le village et propose au visiteur, d’élaborer son grand vin de Bordeaux personnel.

Toute l’équipe de Lynch-Bages & Cie, avec la famille Cazes, sont heureux de cette récompense. Elle contribue à la renommée internationale de Lynch-Bages, de Cordeillan-Bages, de Pauillac et de tout le Médoc.

Retrouvez les lauréats et toute l'actualité de Best of Wine Tourism sur bestofwinetourism.fr 

 

Cliquez pour en savoir
Juilllet 2015

Alliance Lan Chi Pat : les élèves accueillis à Pauillac

Le 19 juin 2015, un groupe de jeunes de Hong-Kong a été reçu à Pauillac dans le cadre d’un échange scolaire et culturel organisé depuis 8 ans par l’Alliance Lan Chi Pat.

Après la visite de dix collégiens médocains en Asie au mois d’octobre, dix jeunes hongkongais ont visité la France à partir du 19 juin. Comme chaque année au printemps, Lynch-Bages a accueilli ces élèves accompagnés de deux professeurs de la Lan Chi Pat Memorial Secondary School, de Tseung Kwan, ville des nouveaux territoires de Hong Kong.

L’Alliance Lan Chi Pat, qui organise cet échange avec le collège Saint-Jean de Pauillac, a été créée il y a 8 ans sous l’impulsion de Jean-Michel Cazes. Lynch-Bages et cette école étaient faits pour se rencontrer : le nom « Lan Chi Pat » désigne Lynch-Bages à Hong Kong, du fait de la difficulté de prononciation du nom original !

Convivialité et découvertes

Encadrés par Hélène et Pauline, les jeunes hongkongais ont visité la France, en commençant par le Médoc et Lynch-Bages où ils ont appris les étapes de l’élaboration du vin. Ils logeaient à Lynch-Bages dans notre « petit château », et ont dîné au Café Lavinal avec leurs camarades français.

Après cette journée gastronomique, ils ont passé le week-end avec les familles de leurs correspondants et visité Pauillac et le Bassin d’Arcachon. Une semaine riche en découvertes les a amenés tour à tour au Zoo de La Palmyre, à Bordeaux, sur la dune du Pyla et la route des châteaux. Le voyage s’est achevé par la fête de fin d’année des 3èmes au collège, avant une dernière escapade à Paris et Versailles.

L’échange culturel au cœur du voyage

Les parents d’élèves français ont organisé un cocktail dans la salle des vendanges de Lynch-Bages. Les élèves de Lan Chi Pat, qui tient son nom d’un grand compositeur cantonais, y ont fait la démonstration de leurs talents. Ils ont ainsi présenté un show musical en costumes traditionnels de l’opéra chinois, provenant de la collection de l’école. Une deuxième représentation a eu lieu au Château Clerc Milon de Pauillac dans le cadre du diner du Rotary Club du Médoc.

L’origine de l’Alliance Lan Chi Pat

En 2007, Jean-Michel Cazes se lie d’amitié avec la directrice de la Lan Chi Pat Memorial Secondary School, Shi Fung-Ling et ils mettent ensemble en place cet échange scolaire. L’école de Hong Kong accueille des élèves de 11 à 18 ans. Elle met l’accent sur l’opéra et la musique et possède une superbe collection de costumes et d’instruments. Du côté français, l’échange est destiné à des élèves de 15 ans, scolarisés au collège Saint-Jean, voisin de Lynch-Bages et spécialisé dans les langues étrangères. L’opération est soutenue par la commanderie de Bordeaux et Cathay Pacific Airways ; Plus de 100 élèves en ont bénéficié depuis 2008.

 

Cliquez pour en savoir
Juillet 2015

Fertilisation géolocalisée, une variante de la viticulture de précision

Après avoir cartographié l’ensemble du vignoble avec un géo-référencement au centimètre près, Lynch-Bages pratique aujourd’hui la fertilisation géoréférencée sur l’ensemble de la propriété. Explications sur cette innovation technologique avec Nicolas Labenne, directeur technique du Château Lynch-Bages.

Fertilisation géolocalisée

Cette année, le Château Lynch-Bages innove de nouveau avec la fertilisation géolocalisée de son vignoble. De quoi s’agit-il ?

Nicolas Labenne : « Notre connaissance fine du vignoble et l’innovation technologique nous permettent aujourd’hui de pratiquer une viticulture de précision. Ainsi, nous modulons désormais l’épandage des doses d’amendements organiques et minéraux sur l’ensemble du vignoble avec la possibilité de fractionner des zones d’application inférieure à 5 mètres. Cette opération présente deux avantages : réduire les apports – de 15 à 20 % - et, surtout, mieux les répartir selon les besoins de chaque zone prédéfinie. »

Pourquoi ce pas peut-il être franchi aujourd’hui ?

NL : « C’est le résultat d’un travail démarré en 2009, avec une étude de résistivité et de potentialité des sols notamment. Il s’agissait de mesurer l’hétérogénéité intra-parcellaire de notre vignoble. De ce long travail de cartographie, enrichi d’analyses propres au végétal, nous avons défini cinq grandes classes de terroirs aux potentiels qualitatifs différents au sein de la propriété. Nous avons utilisé cette connaissance dès 2009, pour créer un découpage d’une trentaine de sous-zones de récolte afin de réaliser des vendanges sélectives. Aujourd’hui, avec les avancées technologiques de nos partenaires, nous franchissons une nouvelle étape et entrons dans la viticulture de précision, avec des applications comme la fertilisation géolocalisée. »

Quels sont les avantages pour le vignoble et, in fine, pour le vin ?

NL : « On est ici dans le détail. Et c’est une multitude de détails qui fait la qualité d’un vin. Les applications déjà réalisées commencent à livrer leurs premiers résultats, comme une meilleure homogénéité du végétal et, ensuite, une constitution du moût avec notamment des taux d’acidité plus stables et une meilleure concentration en sucres. L’impact est aussi environnemental : cette viticulture, plus judicieuse et précise, nous permet un suivi optimal et un développement durable pour le Château. Elle permet par exemple, des économies d’intrants, y compris bientôt pour les traitements phytosanitaires, mais aussi de mieux gérer le renouvellement du vignoble et son homogénéité à long terme. »

La viticulture de précision à Lynch-Bages, en bref

Étape 1 : observation
Pour mieux connaître le vignoble, Lynch-Bages établit depuis 2009 un géo-référencement détaillé de son vignoble (rangs, orientation, longueur, surface réellement plantée, etc.), avec satellites, drones et GPS.

Étape 2 : caractérisation
À l’aide des données recueillies, qui ont mis en évidence une grande variabilité du vignoble, un nouveau zonage intra-parcellaire est effectué.

Étape 3 : préconisation
Effeuillage, fertilisation, renouvellement, etc. La stratégie de viticulture de la propriété est entièrement revue et optimisée.

Étape 4 : mise en œuvre
Les premiers essais de fertilisation géolocalisée sont effectués en 2012. Avec la carte géo référencée insérée dans le GPS du tracteur, les intrants sont régulés, soit par variation du débit de l’épandeur (apports minéraux), soit par variation de la vitesse d’avancement du tracteur (compost végétal naturel). C’est tout le cycle de production (adaptation des effeuillages, renouvellement, vendanges sélectives, etc.) qui profite de l’innovation.

Cliquez pour en savoir
Janvier 2016

Nouvelles assiettes de présentation au restaurant gastronomique

Dans le vignoble, le mois de juillet correspond au moment où les baies se chargent de couleur… C’est la véraison. La couleur passe du vert au rose puis du bleu-rouge au noir pour les cépages rouges et du vert au translucide ou jaunâtre pour les cépages blancs.
Jean-Charles Cazes souhaitait illustrer cette étape du cycle de la vigne et a fait appel à l'architecte d'intérieur Anne-Monique Bonadei pour la représenter sur les nouvelles assiettes du restaurant.

 


Créées en collaboration avec Anne Monique Bonadei et la maison Bernardaud, nos nouvelles assiettes déclinent la véraison sur trois modèles différents

 

Disponibles à la vente en coffrets cadeaux de 2 assiettes
320€ + frais d'envoi

Cliquez pour en savoir
Juin 2015

BBR et VINIV soutiennent l’alphabétisation des enfants défavorisés

Le célèbre caviste londonien Berry Bros. & Rudd (BBR), également considéré comme le plus ancien marchand de vins & spiritueux au Royaume-Uni, partenaire de VINIV depuis 2014, a lancé une initiative originale : recueillir des fonds au profit de l’association caritative Room to Read, qui œuvre à l’alphabétisation d’enfants dans les pays en voie de développement.

BBR a acheté 10 barriques (soit 2 880 bouteilles) de « Widely Read », le vin créé avec VINIV pour l’opération. L’assemblage a été déterminé le 31 mars 2015 par Stephen Bolger (VINIV), Eric Boissenot (récemment nommé « l’œnologue-conseil le plus influent dans le monde du vin » par The Drinks Business), Jancis Robinson (journaliste du Financial Times – lire l’article « Blend ambition ») et Simon Staples (BBR).

Le lendemain, près de 570 bouteilles de « Widely Read » ont été vendues lors d’un dîner caritatif organisé à Tokyo (Japon). Une première étape avant de nouvelles ventes aux enchères organisées dans plusieurs villes, dont Paris (France) et Londres (Royaume-Uni).

Pour soutenir ce beau projet, VINIV a choisi à son tour d’offrir une barrique du millésime 2014 à Room to Read Japon.

Cliquez pour en savoir
05 Mai 2015

Mise en bouteille de Blanc de Lynch-Bages 2014

Après six mois d’élevage en barriques, Blanc de Lynch-Bages 2014 a été mis en bouteille dans la seule journée du mardi 7 avril 2015 à la propriété près de Pauillac, dans le Médoc.

Réalisée sous azote afin de garantir la qualité du vin, la mise en bouteille s’est déroulée dans des conditions optimales. La fraîcheur de juillet-août 2014 et le temps clément de septembre ont été propices à un beau millésime de blanc sec. Blanc de Lynch-Bages 2014, extrêmement riche et frais, développe en bouche un superbe volume et une agréable vivacité.

Les secrets de la mise en bouteille

L’occasion se prête à partager les « secrets » techniques qui font notre vin blanc. Son assemblage, tout d’abord : 52 % de sauvignon blanc, 28 % en sémillon et 20 % de Muscadelle.

Mise en bouteille du Blanc Lynch-Bages

Saviez-vous que jusqu’en 2010, Blanc de Lynch-Bages était mis en bouteille en juin ? Depuis, nous avons opté pour une mise plus précoce en avril afin de conférer au vin une plus grande fraîcheur et de le laisser reposer plus longtemps avant d’être mis à disposition des amateurs en septembre.

C’est également depuis 2010 que nous avons choisi des bouchons de 25 mm de diamètre (soit 1 mm de plus qu’à l’accoutumée), de façon à diminuer la diffusion de l’oxygène dans la bouteille. Enfin, nous avons adopté un repérage optique qui permet d’orienter le bouchon et de choisir le plus « joli » des deux bouts qui sera en contact avec le vin.

Pages