Blog

Cliquez pour en savoir
18 mai 2018

Une parenthèse raffinée pour la Fête des mères

 

LA FRAISE
Parfait glacé et rhubarbe confite, pignons de pin, espuma coco
Extraction tiède

 

A l’occasion de la Fête des Mères, le chef Julien Lefebvre vous propose un moment d’exception à vivre en famille dans le cadre enchanteur de Cordeillan-Bages. Le menu inédit se compose de 4 plats délicats et raffinés:

Les coquillages, marinières, crème foisonnée de choux fleurs en variation de couleurs

Soufflé contemporain aux moules de bouchot parfumées de curry et de sésame noir,

Le cabillaud juste poêlé crème de choux fleurs, haddock fumé, émulsion de baie rose,

La caille rôtie en croute de céréales et céleri rave.

En note finale, le mythique duo fraise/rhubarbe et son crémeux de coquelicot.

Un cadeau idéal pour toutes les mamans épicuriennes !

Réservez

Cliquez pour en savoir
Avril 2018

Une nouvelle saison dans le Médoc !

 

Neuf mois après l’arrivée de Julien Lefebvre derrière les fourneaux, notre restaurant gastronomique a été auréolé de sa première étoile au Guide Michelin en février 2018.

À 37 ans, Julien Lefebvre est en première ligne : Chef Exécutif, en charge du restaurant gastronomique de Cordeillan-Bages, il est également en charge du Café Lavinal dans le village de Bages,  récompensé en début d'année par un BiB gourmand.

« Je suis très attaché à la valorisation du travail des producteurs et je souhaite être le trait d’union entre le produit et nos hôtes. »

Récemment installé dans le Médoc, Julien Lefebvre est un transporteur d’émotions culinaires. Il puise ses sources en relisant Escoffier et en allant à la rencontre des producteurs locaux (caviar d’Aquitaine, gambas et huîtres de Saint Vivien de Médoc, volaille Faverolles de la ferme Vertessec...).

Une nouvelle saison qui s’ouvre sous un ciel radieux…

Cliquez pour en savoir
Janvier 2018

Un BIB gourmand pour le Café Lavinal !

David Favier et Julien Lefebvre

Julien Lefebvre et David Favier, en cuisine au Café Lavinal

Arrivé de Paris au printemps 2017, le chef Julien Lefebvre est récompensé par le Guide Michelin dès sa première saison. Chef exécutif à Cordeillan-Bages, il créé également la carte du Café Lavinal situé dans le village de Bages, à quelques pas.

Pour élaborer sa cuisine, Julien Lefebvre a eu besoin de s’appuyer sur une équipe, une histoire et une tradition. Le chef David Favier l’a rejoint de Lyon, avec sa culture du bien manger, pour interpréter ses recettes et superviser la brigade du bistrot. Parmi les plats fétiches à la carte : Mimosa - asperges blanches, saumon mariné et mayonnaise kumquat, Parfait - œuf coulant, coulis de courgette, mozzarella fumée et saumon et  gigot d’agneau de lait, olives noires et pignons de pins… Côté desserts, le chef David Favier réinterprète les grands classiques : Paris-Bages, noisettines du Médoc et Ile flottante, blanc manger, verveine du jardin. 
Ensemble ils ont trouvé en Médoc l’environnement et le soutien nécessaires pour exprimer leur sensibilité et développer leur savoir-faire. A Pauillac, pour une clientèle locale et internationale exigeante, ils ont su mettre en valeur les éléments essentiels de la culture médocaine et de l’art de vivre le vin. 
La carte des vins propose également plus de 120 références de Bordeaux et d’ailleurs.


Le Café Lavinal a ouvert ses portes en 2006 lorsque Jean-Michel Cazes décida de donner un nouveau souffle au hameau de son enfance, le village de Bages, sur la commune de Pauillac. La famille Cazes a fait de ce hameau un lieu incontournable du Médoc tout en renforçant l’image qualitative du Château Lynch-Bages voisin et sa capacité d’accueil. Cet ensemble a reçu le grand prix international "Global Best of Wine Tourism 2016"  du réseau Great Wine Capitals. 
Dans un cadre inspiré des brasseries des années 1930, avec ses banquettes de moleskine rouge, son bar en zinc et son imposant lustre, ce bistrot chaleureux et convivial, propose une cuisine de marché traditionnelle et savoureuse, élaborée avec des produits de la région. A la belle saison, sa terrasse est un véritable QG pour amateurs de vin et pas seulement. 

Réouverture le lundi 12 février 2018.
De 10h00 au service du soir
Formule du jour, à partir de 11,50 €.
Menus à partir de 28 €
T : +33 (0)5 57 75 00 09

Cliquez pour en savoir
Novembre 2017

Quand l'art s'invite à Cordeillan-Bages

En 1989, Jean-Michel Cazes, propriétaire de Lynch-Bages et passionné d’art contemporain, recherche un parallèle pour illustrer  la complexité, la finesse et l’élégance de son vin. Il rencontre alors Pierre Alechinsky à qui il demande d’illustrer ce magnifique millésime.

Ainsi naît…." Lynch-Bages bu par… Alechinsky. "

Dès lors de grands artistes se succèdent et se laissent inspirer par la diversité et la subtilité des vins de Lynch-Bages.

Au fil du temps, une collection exceptionnelle d’œuvres d’art se constitue : Jean Le Gac, Arroyo, Sandro Chia, Titus Carmel, Donald Lipski, Jiri Kolar, Tan Swie Hian, James Brown, Hervé Di Rosa, Günther Förg, Ryan Mendoza, Emilio Perez, Arnulf Rainer, Paul Rebeyrolle, Antoni Tàpies…
Autant d'artistes dont les œuvres exposées dans le vieux cuvier du XIXème siècle de la propriété, sont mises en valeur par les murs blanchis à la chaux qui entourent les cuves en bois et l'ancienne  réception de vendanges

1989 est également une année marquante pour Cordeillan-Bages qui devient le seul Relais & Châteaux dans le Médoc. Un véritable havre de paix conjuguant la gastronomie, le vin et l’univers culturel, le cœur de la promotion d'un art de vivre que la famille Cazes souhaite partager avec des visiteurs du monde entier.

Au hasard d'une visite, on peut y admirer quelques œuvres issues des expositions organisées à Lynch-Bages en collaboration avec la Galerie Lelong, Paris.

Pierre Alechinsky :

En 2001, Château Lynch-Bages consacre à Pierre Alechinsky une exposition intitulée "Mémoire volatile".
En 2014, le grand cru classé de Pauillac présente "Au fil du pinceau".
Pierre Alechinsky est né à Bruxelles en 1927. Imprévisible, anticonformiste, une liberté d'inspiration et d'écriture caractérise son oeuvre. Des animaux étranges, des créatures mi-fantastiques mi-naïves, une flore désinvolte peuplent ses tableaux.

 

Chicago (lithographie) - 1991

Mémoire volatile - 1990

 

Antoni Tàpies :

Avec ses jeux de matières, graffitis, empreintes, traces et glyphes, Antoni Tàpies a offert un nouveau visage à l’Art. En 2002, l’artiste catalan exposait ses œuvres lacérées et griffées sur les murs de notre cuvier historique, en collaboration avec la Galerie Lelong. 

 

Vernis et collage - 1988

La cloche tibétaine (lithographie) - 1991

 

Jean Le Gac :

En 2003, Château Lynch-Bages consacre à Jean Le Gac une superbe exposition « Délassements & Génies »

Jean Le Gac, né à Alès en 1936, est un artiste-peintre représentant de la Nouvelle figuration.
Passionné de littérature, il propose le récit des faits et gestes, alliant photos et textes, dans un matériel narratif. Depuis 1981, il reproduit avec les techniques traditionnelles (fusain, pastels) des illustrations empruntées à la littérature populaire, et complète ses images par des objets évocateurs d'une mise en scène.

 

Les grandes vacances ou le prisonnier - 1992

Le peintre nocturne - 1988-1990

 

Emilio Perez :

En 2012, Château Lynch-Bages a la grande joie d'accueillir l'artiste Emilio Perez dont l'énergie créatrice habite les chais pendant quelques mois. Des peintures abstraites et colorées, inspirées du rythme de la musique et du mouvement de l’océan. Une œuvre que l’on retrouve au restaurant de Cordeillan-Bages.

 

Nowhere you've been - 2011

 

Cliquez pour en savoir
28 septembre 2017

Le Mois Krug, à la rencontre du champignon

 

Du 15 septembre au 30 octobre 2017, Cordeillan-Bages propose de découvrir une création inédite du chef Julien Lefebvre imaginée pour le Champagne Grand Cuvée :

Le champignon, en royale sur une couche de duxelles croquante, décoction de noisette.

Le Mois Krug

Chaque année, Krug nous invite à découvrir l’association inédite entre sa cuvée de prestige "Krug Grande Cuvée" et un met singulier, travaillé par les chefs des Ambassades Krug à travers le monde.

En 2017, le champignon vient sublimer un Champagne d’une grande ampleur et finesse, né d’un assemblage de plus de 120 vins issus de plus de dix années différentes.

« Une harmonie de  finesse et de richesse dans cet accord. La vinosité,  l’ampleur et la longueur de cette « Grande Cuvée » soutiennent parfaitement  le caractère subtil et affirmé de ce met. Les différentes textures de cette bouchée associées à la légèreté des bulles donnent un coté aérien à ce mariage. Les nuances de noisette, de beurre frais, et de brioche toastée se fondent totalement avec les saveurs des champignons et bien sûr de la décoction de noisettes. » Arnaud Le Saux, Chef Sommelier. 

Cet amuse-bouche est proposé du mercredi au dimanche, tout au long de la journée, accompagné d'une coupe de Champagne.

35 € par personne, selon disponibilité.

Réservations: 05 56 59 24 24contact@cordeillanbages.com

Cliquez pour en savoir
28 septembre 2017

L’atelier P’tits Gourmands

 

L’atelier P’tits Gourmands avec le Chef Julien Lefebvre

Il n’est jamais trop tôt pour éveiller les jeunes papilles et nourrir la curiosité gustative !

Le chef Julien Lefebvre ouvre les portes de sa cuisine au jeune public (6-12 ans) par l'intermédiaire d’ateliers d'initiation aux goûts et aux plaisirs de la cuisine. Au programme : découverte des produits de manière ludique !

En cuisine avec le chef, les p’tits gourmands réalisent eux mêmes un plat et un dessert, à choisir parmi une sélection proposée, et faciles à reproduire à la maison.

Selon les âges des enfants et les recettes choisies, différents thèmes seront abordés : les goûts, les mathématiques, la saisonnalité et la culture, la géographie, le dressage de l’assiette ou encore la sécurité en cuisine.

Le cours est suivi d’une dégustation de 30 minutes.

En bonus, les p’tits chefs pourront profiter de l’accès à la piscine extérieure de Cordeillan-Bages, avant ou après l’atelier. Une boisson fraîche sans alcool leur sera offerte, ainsi qu’un cadeau surprise en souvenir !

  • Cours proposés le mercredi et le samedi, de 15h30 à 17h.
  • Jusqu’à 6 participants (enfants accompagnés ou non des parents).
  • Durée 1h
  • Tarif : 55 € par personne.

Nous attendons petits et grands !

Cliquez pour en savoir
19 septembre 2017

Fête de la gastronomie 2017

 

A l'occasion de sa 7ème édition, sous le parrainage de Stéphane Layani, Président du Marché International de Rungis, La Fête de la Gastronomie met à l’honneur les produits de notre terroir.

Pour cet événement, notre chef Julien Lefebvre propose en avant-première le Paris-Bages, réinterprétation d’un dessert mythique, associant cette fois-ci la figue et la Noisettine du Médoc.

Rencontre entre deux produits régionaux, l’un par sa proximité, la famille Cazes ayant planté des figuiers sur le domaine et l’autre pour son appartenance au patrimoine médocain.

 

Fête de la gastronomie 2017

 

La Noisettine est une noisette cuite lentement dans un sirop maison, puis enrobée d'un caramel soufflé afin de garder finesse et légèreté en bouche.

L’association de ces deux produits donne une nouvelle ampleur à ce dessert comme une invitation au voyage.  

A l’issue de cette dégustation, le chef vous invitera à découvrir sa cuisine et vous offrira sa recette, à reproduire à la maison.

Un rendez-vous culinaire à ne pas manquer les 22, 23 et 24 septembre !

Réservation : 05 56 59 24 24

Cliquez pour en savoir
18 septembre 2017

Rencontre avec Arnaud Le Saux, Chef Sommelier

Arnaux Le Saux, Chef Sommelier

Originaire de Nantes, Arnaud Le Saux a connu une véritable révélation alors qu'il poursuivait ses études à l’école hôtelière.
« Je ne connaissais rien au vin, j’ai fait une mention complémentaire… et de visites en rencontres, je n’en suis plus jamais sorti. »

Depuis 2013, il officie à Cordeillan-Bages comme chef sommelier.

Il a construit sa carte pour des hôtes qui viennent découvrir la région.
Riche de 1 500 références, il y propose les grands crus bordelais ainsi qu’une belle sélection de vins d’ailleurs.
« Je m’adapte aux goûts, j’ai toujours une sélection de bouteilles de mon choix que j’aime faire connaître. »
Pour lui, un bon vin, c’est « un vin que l’on a envie de déguster à nouveau, à peine a-t-on fini son verre » ; un grand vin, c’est « un vin qui apporte une émotion particulière, marque la mémoire pour très longtemps ». 

« Le bon accord ? C’est un équilibre. Il faut que le vin ne modifie pas le plat, que l’un ou l’autre ne prenne pas le dessus. » 

Un travail d’excellence qui a permis au restaurant d’être finaliste du concours « Tour des Cartes »  en 2017, catégorie Palaces et Restaurants étoilés.

Cliquez pour en savoir
Juillet 2017

NOUVELLE CARTE ET SECRET PARTAGÉ

 

Filet de bar à la bordelaise, artichaut poivrade

Avec l’arrivée de ces belles journées estivales, j’ai voulu une carte où l’émotion, la douceur et le partage sont les maîtres mots.
De magnifiques produits font leur apparition, le melon de nos voisins charentais, la tomate de plein champ, le rouget de Méditerranée, les gambas de St Vivien et le Tomahawk de bœuf maturé à partager, et bien sûr la star du mois de juillet, la truffe noire d’Australie.
Sans oublier, mon fameux filet de bar à la sauce bordelaise et artichaut poivrade que je vous propose de cuisiner sans attendre. A vos fourneaux !

Filet de bar à la bordelaise, artichaut poivrade

Ingrédients pour 4 personnes
Temps de préparation : 30 min

1 pièce de bar
15 g d’arêtes de poissons
10 g de beurre
1 litre de vin rouge
5 gr de garniture aromatique
4 artichauts Prince de Bretagne
50 gr de beurre
QS de sel/poivre

Préparation de la sauce bordelaise :
Temps de préparation : 20 min
Se munir d’une casserole, d’un pochon, d’un chinois-étamine.

Tailler la garniture aromatique (carotte, échalotes, ail, céleri branche), faire dégorger les arêtes de poisson et les tailler en petits morceaux. Dans une casserole, faire revenir les arêtes, ajouter la garniture aromatique et laisser cuire 15 min environ. Mouiller à hauteur avec le vin rouge de Bordeaux et laisser cuire 20 min. Passer la sauce au chinois puis ajouter du vin frais, laisser réduire jusqu’à consistance, monter au beurre. Réserver.

Préparation des artichauts violets :
Temps de cuisson : 6 min

Se munir d’une planche à découper, d’un couteau d’office, d’une casserole.

Epointer les artichauts aux deux tiers de leur hauteur, les laver à grande eau. Tailler la pointe de la queue, ficeler les artichauts pour que la pomme reste bien formée pendant la cuisson et les blanchir pendant 5 min à l’eau bouillante salée. Les refroidir, les égoutter, retirer les petites feuilles centrales et le foin, et enfin les réserver.

Préparation du filet de Bar :
Temps de cuisson : 20 min
Se munir d’une planche à découper, d’un couteau.

Ecailler et lever les filets de bar, tailler en portion de 120 gr et mettre à confire dans une huile de pépins de raisin à 46°C. Réserver au chaud.

Finitions et dressage :

Dans une assiette creuse, dresser les artichauts puis le bar et terminer par la sauce bordelaise. Servir.

Cliquez pour en savoir
Juillet 2017

Cordeillan-Bages à 2h de Paris

 

Cordeillan-Bages

Très attendue, l’ouverture de la ligne LGV offre de nouvelles opportunités de découvrir le Médoc et son unique Relais&Chateaux, Cordeillan-Bages.
Havre de paix aux portes de Bordeaux, entre l’estuaire et les plages de l’Atlantique, au cœur du vignoble de Pauillac, notre élégante chartreuse abrite un hôtel de charme pour le plus grand plaisir de ses hôtes.
Cordeillan-Bages est une destination oenotouristique qui se renouvelle entre respect du passé et vision pour l’avenir.

Cette année, le restaurant poursuit son épopée gastronomique avec le chef Julien Lefebvre et le décor des chambres s’embellit sous la direction de l’architecte milanaise Anne-Monique Bonadéi.

A l’occasion du lancement de la ligne Grande Vitesse Océane, Cordeillan-Bages imagine une offre gourmande irrésistible pour découvrir la cuisine de Julien Lefebvre et son interprétation du terroir médocain, paresser au bord de la piscine de cette belle demeure, flâner dans les ruelles du village de Bages.

Découvrir l’offre Océane

Pages