Famille

Cliquez pour en savoir

Jean-Michel Cazes

Jean-Michel Cazes

Jean-Michel Cazes

En juillet 1973, Jean-Michel Cazes s’installe à Pauillac avec son épouse et leurs quatre enfants. Son père André, assureur et maire, lui confie la tâche de s’occuper des vignes. L’ancien ingénieur de chez IBM va trouver matière à exploiter ses connaissances et son expérience d’homme de projets, débutant la modernisation et le développement de Lynch-Bages et d’Ormes de Pez.

Sollicité en 1987 par Axa, il participe à la construction d’Axa-Millésimes, qu’il dirigera pendant 14 ans. En 1988, il acquiert de nouvelles propriétés : Villa Bel-Air dans les Graves, puis La Livinière dans le Languedoc, rebaptisée L’Ostal Cazes et, en 2005, le Domaine des Sénéchaux à Châteauneuf-du-Pape.

Il crée aussi de nouveaux vins, au Portugal et en Australie, en partenariat avec des sociétés familiales. En 1992, la marque de vins Michel Lynch complète l’éventail. Il crée en 2001 la société JM Cazes Sélection, qui a pour mission de faire connaître ceux de ses vins qui demandent une action commerciale spécifique.

Jean-Michel Cazes a placé Lynch-Bages au cœur d’un art de vivre dont il fait la promotion et qui se partage aujourd’hui à Cordeillan-Bages ou au village de Bages.

Président de l’Union des viticulteurs de Pauillac, il est également administrateur du Conseil des vins du Médoc et vice-grand maître de la Commanderie du Bontemps, organisation qu’il a présidée pendant de longues années et qui reste chère à son cœur.

Cliquez pour en savoir

Jean-Charles Cazes

Jean-Charles Cazes

Jean-Charles Cazes

Né à Bordeaux en 1974, Jean-Charles Cazes dirige l’ensemble des vignobles familiaux, français et étrangers.

Diplômé en sciences économiques et finances, titulaire du DUAD, Il débute sa carrière au Brésil, en tant que contrôleur de gestion. Passionné de vin, il devient à partir de 2001 le responsable commercial de JM. CAZES Sélection en Scandinavie, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

En 2006, il prend naturellement la relève de son père Jean-Michel Cazes. Sous son impulsion, se fait l’acquisition cette même année, du Domaine des Sénéchaux à Châteauneuf-du-Pape. En quête permanente de qualité et d’excellence, il se voit décerner en 2013, par La Revue des Vins de France le Prix de l’Innovation pour le concept VINIV.

De sa presqu’île du Médoc, il peut assouvir un autre plaisir que celui du vin, le surf. Chaque année, il est fidèle au rendez-vous du mascaret, cette célèbre vague de rivière girondine qui se surfe à contre-courant, alors que le soleil est encore dans les vignes.

Cliquez pour en savoir

Sylvie Cazes

Sylvie Cazes

Sylvie Cazes

À partir de 1991, Sylvie Cazes, jeune sœur de Jean-Michel Cazes, le rejoint et devient directrice de la communication d’Axa Millésimes et des propriétés familiales. De 2008 à 2012, elle préside l’Union des grands crus de Bordeaux.

Aujourd’hui présidente du conseil de surveillance du groupe familial et présidente du conseil d’administration de la Cité des civilisations du vin de Bordeaux, elle dirige également l’agence Bordeaux Saveurs et le restaurant Le Chapon Fin.

En 2013, avec ses trois enfants Pierre, Julie et François Régimbeau, elle a racheté le Château Chauvin, beau domaine de 15 hectares au nord ouest de Saint-Emilion, près de Pomerol.

Cliquez pour en savoir

Marina Cazes

Marina Cazes

Marina Cazes

En charge de la communication digitale d’un groupe ouvert sur le monde, Marina Cazes y met à profit son sens du dialogue et sa connaissance du groupe familial, de ses personnes et de ses métiers.

Titulaire d’un DESS en traduction anglais-portugais, traductrice de logiciels à Amsterdam puis à Utrecht (Pays-Bas), elle a fait le choix de vivre à Pauillac dans la maison qu’avait fait construire sur les quais son grand-père, André Cazes. Elle s’évade régulièrement en Afrique (Mozambique, Namibie, Zimbabwe…) dans le cadre de missions humanitaires ou environnementales.

Cliquez pour en savoir

Kinou Cazes Hachemian

Kinou Cazes Hachemian

Kinou Cazes Hachemian

L’art de vivre le vin est le leitmotiv de Kinou Cazes Hachemian. Elle est, avec son père Jean-Michel, l’animatrice de Bages. Vivant avec son époux et ses enfants à proximité de New York, elle sélectionne à travers le monde les articles liés au vin et à la gastronomie, ainsi que les créations de designers et les œuvres d’art que l’on découvre partout, dans les chais de Lynch-Bages ou les salons de Cordeillan, en passant par les boutiques du village.

Gourmande de la vie comme de la table, grande voyageuse, insatiable curieuse, cuisinière généreuse, c’est elle qui a eu l’idée d’associer dans un livre* l’histoire de Lynch-Bages et la cuisine que la famille Cazes propose à ses hôtes de partager au restaurant de Cordeillan-Bages, comme lors des réunions familiales.

 

*Lynch-Bages & Cie, un vin, une famille et 52 recettes – Editions Glénat

Œnotourisme & gastronomie

Cliquez pour en savoir

Céline de Labrousse

Céline de Labrousse

Céline de Labrousse

Directrice générale
Lynch-Bages & Cie

Issue de l’école hôtelière de La Rochelle, Céline de Labrousse a parfait son expérience sur l’Ile de Ré avant de poser ses valises dans le Médoc.
Depuis 2005, elle a activement participé à toutes les évolutions du village de Bages impulsées par Jean-Michel Cazes. D’abord en charge du Café Lavinal puis du village de Bages, elle devient en 2010 Maîtresse de maison du Relais & Châteaux Cordeillan-Bages et Directrice Générale de Lynch-Bages & Cie, pôle oenotouristique de la société Jean-Michel Cazes.
Elle transmet à ses équipes la passion de son métier et le sens de l’excellence, en mettant l’accent sur la personnalisation de l’accueil afin de faire vivre à ses hôtes une expérience inoubliable.
Adepte du saut en parachute et du saut à l’élastique, elle aime prendre des risques et relever sans cesse de nouveaux défis. Dynamique, de nature optimiste et toujours souriante, elle a à cœur de transmettre cette philosophie de vie à ses deux fils.

 

Cliquez pour en savoir

Jean-Luc Rocha

Jean-Luc Rocha

Jean-Luc Rocha

Directeur de la restauration,
Chef de cuisine Château Cordeillan-Bages

Au restaurant de Cordeillan-Bages, Jean-Luc Rocha propose une cuisine contemporaine, lisible, savoureuse et équilibrée, et imagine chaque plat en accord avec les vins de sa cave (riche de 1500 étiquettes).
Il excelle à faire une cuisine « lisible, équilibrée, savoureuse et contemporaine, dans laquelle l’initiative est donnée  au produit». Il y ajoute une note de fantaisie et de recherche afin d’éveiller les sens, car s’il aime rassurer, il aime autant surprendre. Le caviar d’Aquitaine, les huîtres d’Arcachon, le foie gras des Landes, le homard de l’Atlantique, sont ses produits d’élection. 

Né à Vesoul, fils de Luis, ébéniste dont il a appris l’intelligence du geste et le respect du patrimoine, le Meilleur Ouvrier de France 2007 a perfectionné sa cuisine aux côtés des chefs étoilés : Gilles Blandin Aux Armes de Champagne, Patrick Henriroux à La Pyramide puis Thierry Marx, à qui il a succédé à Cordeillan-Bages.

Dès sa première année à la tête du restaurant, le Guide Michelin® lui décerne deux étoiles. En 2015, le seul en Gironde, il obtient quatre Toques au Gault&Millau.

« De ma grand-mère généreuse, j’ai gardé la saveur des plats traditionnels, la douceur des veillées familiales et le sens de la convivialité », dit Jean-Luc Rocha. Des valeurs qui trouvent écho au Château Cordeillan-Bages.

 

 

Cliquez pour en savoir

Charles Thuillier

Charles Thuillier

Charles Thuillier

Directeur adjoint, Cercle Lynch-Bages

Charles Thuillier a découvert le vin de Château Lynch-Bages lors de son premier stage de sommellerie. « Une table de 6 personnes m’a commandé un Lynch-Bages 86 pour finir le dîner. Mais, victime des neuf vins consommés précédemment, la bouteille est restée intacte, nous offrant une fin de service des plus mémorables. »

Mélomane averti (musique contemporaine) et musicien (instruments à corde, percussions), il organise visites, dégustations, cours de dégustations et événements exceptionnels au Cercle Lynch-Bages, situé au cœur du village de Bages.

Equipes techniques

Cliquez pour en savoir

Daniel Llose

Daniel Llose

Daniel Llose

Directeur technique général Domaines Jean-Michel Cazes

« Je classe les tenues venant du nettoyage pour les redistribuer aux militaires. Les blousons avec les blousons, les pantalons avec les pantalons et, très important, par ordre de tailles. » C’est ainsi qu’en mars 1976, Daniel Llose débute son entretien d’embauche… mais sans le savoir !

La scène se déroule dans le magasin d’habillage de la base militaire de Bègles où il fait son service en tant que fourrier. Le gradé à qui il explique son travail s’appelle Jean-Michel Cazes, en « période » en tant que capitaine de réserve.

Cette rencontre, incongrue pour lui, n’est en fait pas le fruit du hasard. Le lieutenant-colonel Rolland connaît alors ses aspirations professionnelles et la nécessité pour Jean-Michel Cazes de remplacer Roger Mau à Lynch-Bages… Embauché !

Ainsi a commencé, le 28 août 1976 (deux mois d’armée de gagnés, pour « vendanges précoces » en cette année de sécheresse), l’histoire de Daniel Llose dans la société familiale, dont il coordonne aujourd’hui l’ensemble des domaines viticoles, en France et à l’étranger.

Cliquez pour en savoir

Nicolas Labenne

Nicolas Labenne

Nicolas Labenne

Directeur technique, Château Lynch-Bages & Ormes de Pez

Hors la gestion technique viti-vinicole, administrative et douanière des productions de Lynch-Bages et des Ormes de Pez, Nicolas Labenne représente les Domaines Jean-Michel Cazes lors de dégustations, réunions et conférences. Il est aussi un membre actif de l’association des œnologues de Bordeaux et de la commission d’examen du diplôme d’œnologue de Bordeaux.

Sportif accompli, passionné de compétition, de tennis et surtout de rugby qu'il a pratiqué pendant vingt ans dans plusieurs clubs du Sud-Ouest. Avec en point d’orgue un titre de champion de France 4e série, en 1997. En parallèle de ces nombreuses activités, Nicolas Labenne met aussi en valeur la propriété familiale dans le Gers (Armagnac, Floc de Gascogne, vins).

Cliquez pour en savoir

Jérôme Le Roux

Jérôme Le Roux

Jérôme Le Roux

Maître de chai, Château Lynch-Bages

Depuis 2002, Jérôme Le Roux dirige et organise le travail du personnel de chai de Château Lynch-Bages. Il coordonne la réception des raisins au cuvier, la vinification et l’élevage des vins.

Son rôle d’organisation se poursuit jusqu’à la mise en bouteille, qu’il élabore, organise et planifie et dont il contrôle la qualité. Il assure également la traçabilité de tous les travaux réalisés au chai.

Avant de rejoindre les équipes de Lynch-Bages, il a exercé ses talents d’œnologue et de vinificateur sur les rives droite et gauche du bordelais.

Cliquez pour en savoir

Franck Debrais

Franck Debrais

FRANCK DEBRAIS

Chef de culture, Château Lynch-Bages

Responsable de la vendange, chef d’équipe dans la vigne, Franck Debrais, fort de plus de 20 ans d’expérience, il est depuis 6 ans le chef de culture des 112 hectares du vignoble de Lynch-Bages. Il est le garant du respect des normes de qualité environnementales.

Une fonction exigeante, car il faut composer avec la météo, un environnement et un terroir dont il faut respecter l’équilibre, et quelques challenges techniques. Cela dit, au-delà des avancées techniques, la grande qualité des raisins repose, pour lui, sur la capacité de l’équipe à se pousser et se surpasser à chaque vendange… Des valeurs dont il s’est nourri pendant dix ans en tant que sapeur pompier volontaire.

Cliquez pour en savoir

Anne-Sophie Giambi

Anne-Sophie Giambi

Anne-Sophie Giambi

Œnologue et responsable technique, Michel Lynch

Œnologue, Anne-Sophie Giambi sélectionne avec Daniel Llose les vins Michel Lynch, et supervise mise en bouteille et habillage.

En tant que responsable technique, elle assure aussi la gestion de l’entrepôt de stockage et conditionnement, à Macau et elle veille au respect de la politique qualité du groupe. Avec une conscience personnelle forte pour les gestes écologiques, et des échappées à cheval pour se ressourcer.

Cliquez pour en savoir

Tonio Sanfins

Tonio Sanfins

Tonio Sanfins

Chef de culture, Ormes de Pez

Vigneron et ouvrier de chai à Château Colombier Monpelou, Tonio Sanfins pratique au début des années 1980 le rugby à Pauillac. Il y fait connaissance de Daniel Llose qui le recrute dans son équipe, en mai 1984.

Il y sera vigneron, chauffeur puis chef d’équipe, jusqu’à devenir chef de culture en 1992. Un enfant du pays puisqu’il a vécu six ans sur l’île de Patiras (située au milieu de l’estuaire de la Gironde, face à Pauillac), où ses parents étaient employés dans les vignes de la famille Alibert.

Cliquez pour en savoir

Mariano Castreño Oller

Mariano Castreño Oller

Mariano Castreño Oller

Directeur technique, Château Villa Bel-Air

Directeur technique du Château Villa Bel-Air depuis les vendanges 2011, Mariano Castreño Oller planifie, organise et encadre le travail au vignoble et au chai, de la vinification jusqu’à la mise en bouteille.

Après un stage au Château Lynch-Bages en 2008, il a poursuivi son parcours dans la vallée de l’Apalta (Chili), à Valladolid (Espagne) puis en Haut Médoc au Château Paloumey.

Ce passionné de plongée sous-marine et de tauromachie partage son temps entre son Espagne natale et le vin et la gastronomie

Cliquez pour en savoir

Bernard Tranchecoste

Bernard Tranchecoste

Bernard Tranchecoste

Directeur technique, Domaine des Sénéchaux

Gestion technique du vignoble et de la cave, réception des clients professionnels, préparation des budgets et investissements… Bernard Tranchecoste assure le fonctionnement général du Domaine des Sénéchaux depuis 1998.

Ce Varois d’origine n’a quitté ses fameuses trois îles d’or méditerranéennes que pour son objectif professionnel : faire de grands vins rouges sur l’appellation Châteauneuf-du-Pape.

Cliquez pour en savoir

Fabrice Darmaillacq

Fabrice Darmaillacq

Fabrice Darmaillacq

Directeur technique, Domaine L’Ostal Cazes

Après un stage de vinification remarqué à Lynch-Bages, Fabrice Darmaillacq a réalisé en 2003 le projet complet de rénovation du vignoble et de l’oliveraie de L’Ostal Cazes à La Livinière.

Cet œnologue landais s’est pleinement investi dans sa tâche, défrichant, plantant et replantant de nombreuses parcelles. Jusqu’à réussir à faire revivre la propriété, qui produit aujourd’hui une gamme de vins de grande qualité et une huile d’olive pleine de finesse.

Fabrice partage très volontiers sa parfaite connaissance du terroir le long des sentiers du domaine qui filent entre vignoble et garrigue.